L'Annexe

plus de rigueur - l'Annexe se redressera
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesAcadémie des petits et des grands écrivainsS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Bureau de Mlle Morsten.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mlle Morsten

avatar

Messages : 2
Date d'inscription : 14/02/2011
Age : 44
Localisation : Au 1er étage, couloir vert, 3ème porte à droite.

MessageSujet: Bureau de Mlle Morsten.   Mer 16 Fév - 5:54

Une fois franchi le seuil, vous vous retrouvez dans une pièce carrée, assez haute de plafond. Un imposant lustre de fer forgé empêtré dans ses toiles d'araignées vous surplombe, tel une épée de Damoclés. Les murs sont couverts de rayonnages, croûlant sous le poids de livres aux couleurs passées. Dans le fond gauche de la pièce, on distingue dans l'ombre une tenture noire parcourue par de ténus fils rouges et blancs, esquissant des motifs que l'on peut à peine devinés car cachés par les nombreux replis. Au sol, un lourd tapis vert sombre étouffe le bruit des pas. Aux fenêtres, d'épais rideaux sont tirés, laissant passer une lumière diffuse, colorée de teintes rougeoiyantes. Face à vous, un bureau de bois sombre où s'empilent des liasses de papiers, porte-plume, encres diverses... Au milieu de cet amas, derrière une plaque ternie portant son nom, Mlle Morsten. Elle n'a pas levé les yeux vers vous à votre entrée et a continué d'écrire, consultant de temps à autres quelques documents.
- Si vous avez une question ou une quelconque demande à formuler, je vous écoute, finit-il par énoncer d'un ton monocorde et automatique. Sinon, je vous serais gré de bien vouloir sortir de cette pièce et de n'y revenir que lorsque vous aurez quelque chose à y faire...
Elle lève les yeux et vous regarde d'un air accusateur et ajoute sèchement :
- Si vous voulez connaître mon identité, je pense que la plaque sur mon bureau, voire même celle ornant la porte, suffira amplement à vous renseigner. Vous auriez même pu ne pas venir jusqu'ici - et ainsi vous éviter tout effort ou déplacement inutile - en demandant cela au poste de renseignement se trouvant à l'entrée du bâtiment.
Elle recommence à écrire sans vous accorder plus d'attention.
- Maintenant, si vous permettez... A l'avenir, je vous prierais de frapper à la porte au préalable, quoiqu'il n'y ait nul besoin d'attendre une réponse. Au revoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xunàn Chang

avatar

Messages : 454
Date d'inscription : 01/10/2010
Age : 37
Localisation : Quelque part, sur les Terres Du soleil Levant

MessageSujet: Re: Bureau de Mlle Morsten.   Mer 16 Fév - 6:04

B-b-bonjour! Shocked




* Prend ses jambes à son cou*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poetesecrivains.forum-actif.net
Klind

avatar

Messages : 274
Date d'inscription : 03/11/2010
Localisation : Sur mars devant mon tentactile.

MessageSujet: Re: Bureau de Mlle Morsten.   Mer 16 Fév - 6:08

B-b-bonjour affraid

*Prend ses tentacule à son euh... cou??*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rockleader

avatar

Messages : 181
Date d'inscription : 01/10/2010

MessageSujet: Re: Bureau de Mlle Morsten.   Mer 16 Fév - 6:22

Salut cat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alcide Jolivet

avatar

Messages : 258
Date d'inscription : 01/10/2010

MessageSujet: Re: Bureau de Mlle Morsten.   Mer 16 Fév - 6:30

*Passe dans le couloir menant au bureau de Mlle Morsten, esquisse un sourire légèrement moqueur en voyant son confrère de la P.N.A. fuir dans l'autre direction -il a toujours pensé qu'un vrai journaliste se devait de ne reculer devant aucun obstacle- puis s'arrête devant la porte

Entre puis salue d'un air respectueux*


Mademoiselle... Morsten, c'est bien ça?
C'est toujours un plaisir de voir des nouvelles têtes par ici. J'espère que vous vous plairez sur l'Annexe. Mais venons en au but de ma visite, si vous le voulez bien.
Vous semblez très occupée et je ne voudrais pas abuser de votre temps plus que nécessaire, ainsi j'irais droit au but: Une affaire judiciaire de la plus haute importance est en cours sur l'Annexe, et nous aurons très probablement besoin d'un juge supplémentaire.Or, il se trouve que vous semblez avoir le profil idéal. Il s'agit d'une offre avantageuse et vous n'aurez pas de seconde chance. Réfléchissez bien et ne tardez pas à donner votre réponse.
Vous pourrez me contacter au siège de l'AnPo si jamais vous avez besoin de renseignements supplémentaires...
Sur ce, mes affaires m'appellent et je dois vous laisser. J'espère avoir de vos nouvelles bientôt.

*remet son chapeau et ressort, après avoir salué une nouvelle fois*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xunàn Chang

avatar

Messages : 454
Date d'inscription : 01/10/2010
Age : 37
Localisation : Quelque part, sur les Terres Du soleil Levant

MessageSujet: Re: Bureau de Mlle Morsten.   Mer 16 Fév - 7:17

*Le rencontrant dans le couloir*

Tient, un commerçant du 19° siècle! Oh, ne vous vexez pas, c'est pas toujours que je vois un journaliste avec un chapeau melon! Je peux prendre une photo en souvenir?
Tout de même, vous m'avez profondément déçu avec ces mots:
Citation :
un vrai journaliste se devait de ne reculer devant aucun obstacle
Vous considérez Mlle Morsten comme un obstacle!
Je ne vous savais pas aussi irrespectueux envers les gentes demoiselles!
Tant de galipettes de politesse inutiles pour en fait révéler de si sombres pensées, votre hypocrisie me déplait tout particulièrement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poetesecrivains.forum-actif.net
Alcide Jolivet

avatar

Messages : 258
Date d'inscription : 01/10/2010

MessageSujet: Re: Bureau de Mlle Morsten.   Mer 16 Fév - 7:58

Xunàn Chang a écrit:
Vous considérez Mlle Morsten comme un obstacle!

Mlle Morsten? Non...Et vous, comment la considérez-vous, vous qui fuyez après avoir à peine réussi à bredouiller quelque salutation sommaire? Je crois que de nous deux, le moins galant n'est pas celui qui entretient une conversation avec une dam(oisell)e dans son bureau mais bien celui qui s'enfuis sans avoir même cherché à en savoir plus.

Citation :
un journaliste avec un chapeau melon!

un chapeau melon? je n'ai jamais prétendu porter un chapeau melon, mon cher...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xunàn Chang

avatar

Messages : 454
Date d'inscription : 01/10/2010
Age : 37
Localisation : Quelque part, sur les Terres Du soleil Levant

MessageSujet: Re: Bureau de Mlle Morsten.   Mer 16 Fév - 8:13

Alcide Jolivet a écrit:
Xunàn Chang a écrit:
Vous considérez Mlle Morsten comme un obstacle!

Mlle Morsten? Non

Tiens, c'est curieux vous veniez de prétendre le contraire dans votre message précédent!
Donc pour vous la galanterie c'est de maladroitement traiter les gens d'obstacle, de faire de belles pirouettes de politesse et puis maugréer le contraire de ce que vous avez prétendus 2 minutes avants.

De plus, ce qui me choque le plus ce n'est pas votre galanterie, (Exemplaire, comme on en voit plus au 21° siècle au niveau de la tenue et de la gestuelle), mais c'est juste votre hypocrisie que vous confirmez bien dans ce dernier message.

Désolé, vraiment, pour votre chapeau. Surement qu'il s'agit d'un chapeau de cow-boy, un haut-de-forme voire une capeline, pour rester dans le ton du carnaval!

Passez une bonne journée!

*S'éclipse pour aller manger le plat de spaghettis qu'il avait laissé brûler lors de sa rencontre avec Mlle Morsten*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poetesecrivains.forum-actif.net
Alcide Jolivet

avatar

Messages : 258
Date d'inscription : 01/10/2010

MessageSujet: Re: Bureau de Mlle Morsten.   Mer 16 Fév - 8:54

Je m'explique: ce n'est pas Mlle Morsten elle-même que je considère comme un obstacle, mais bien son bureau à l'apparence (trompeusement, j'en suis sûr) rebutante, le manque de lumière, cette bibliothèque un rien inquiétante (bien que probablement remplie de livres passionnants, je le parierai), ces tentures couleurs de sang et ,il faut bien l'avouer, l'attitude froide de la propriétaire, du moins au premier abord. vous l'aurez peut-être compris en lisant cette énumération (ou peut-être pas...), ce qui me semblait un obstacle au premier abord était l'apparence extérieure de l'endroit, mais j'ai su aller au delà de tout cela, j'ai pu contourner cet obstacle... Ce que vous n'avez même pas chercher à faire, obéissant à vos instincts primaires de fuite et faisant montre du même coup d'une étroitesse d'esprit qui pourrait devenir caractéristique chez vous...
D'ailleurs,vous n'avez pas répondu à ma question:
Citation :
Et vous, comment la considérez-vous, vous qui fuyez après avoir à peine réussi à bredouiller quelque salutation sommaire?

Oh, une dernière chose: Je sais que vous n'apportez que très peu de prix à la galanterie, vous me l'avez assez bien fait comprendre, mais il serait extrêmement inconvenant d'exposer toutes nos querelles dans le bureau de cette dame, qui n'a aucune raison de souffrir cela. Alors, je vous en prie ne vous sentez pas obligé de commencer une autre dispute sans fin ici, nous aurons bien le loisir de le faire ailleurs et plus tard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xunàn Chang

avatar

Messages : 454
Date d'inscription : 01/10/2010
Age : 37
Localisation : Quelque part, sur les Terres Du soleil Levant

MessageSujet: Re: Bureau de Mlle Morsten.   Mer 16 Fév - 9:10

*Revenant sur ses pas*

Votre réponse est pitoyable. Evil or Very Mad
On insulte, se répand en excuses, on se permet en jugement de valeur, sommaires, inutiles et subjectifs, puis on fini par reposer la question à la quelle j'ai déjà répondu.
Vous voulez que je développe un discours sur la cuisson des spaghettis que j'avais laissé sur le feu en apprenant l'arrivé de la demoiselle?




PS: Nous somme dans le couloir et non dans le bureau. Nous sommes libre de discuter dans le couloir, non?
Citation :
*Le rencontrant dans le couloir*




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poetesecrivains.forum-actif.net
Alcide Jolivet

avatar

Messages : 258
Date d'inscription : 01/10/2010

MessageSujet: Re: Bureau de Mlle Morsten.   Mer 16 Fév - 9:18

Votre réponse est pitoyable. No
On insulte, on se permet un jugement de valeur, sommaire, inutile et subjectif (ce qui paraît logique puisqu'un jugement ne peut, par définition, être objectif),sans pour autant donner le moindre argument et on se permet de rajouter des choses dans ses messages pour piéger ses interlocuteurs... vraiment pitoyable.

Oh, vous n'aurez pas besoin de développer un discours sur vos spaghettis, partez les manger je ne vous retiens pas... de plus vous devez réellement les apprécier, puisque vous les préférez visiblement à Mlle
Morsten (à moins que vous ne soyez un rustre, mais je ne me permettrai pas de vous juger)

vous ne vous en êtes sans doute pas rendu compte, mais vous avez une voix qui porte loin et je suis sûr que la maigre cloison qui nous sépare du bureau ne l'arrête pas.


Dernière édition par Alcide Jolivet le Mer 16 Fév - 9:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rockleader

avatar

Messages : 181
Date d'inscription : 01/10/2010

MessageSujet: Re: Bureau de Mlle Morsten.   Mer 16 Fév - 9:19

Et après c'est à moi que l'on dit "On dirait un vieux couple" Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xunàn Chang

avatar

Messages : 454
Date d'inscription : 01/10/2010
Age : 37
Localisation : Quelque part, sur les Terres Du soleil Levant

MessageSujet: Re: Bureau de Mlle Morsten.   Mer 16 Fév - 11:43

Alcide Jolivet a écrit:
Votre réponse est pitoyable. No
On insulte, on se permet un jugement de valeur, sommaire, inutile et subjectif
Beau plagiat, mais à côté de la plaque. ( Je m'y attendais)
Je ne vous ai pas une seule fois jugé, vous, en tant que personne.
Je trouve ça lâche, inutile et maladroit.
Par contre, je peux très facilement citer de vos jugements de valeur portant à ma personne, et non à mon raisonnement. Un raisonnement s'attaquant à l'homme et non à sa parole est un raisonnement qui tourne à vide.
Citation :
on se permet de rajouter des choses dans ses messages pour piéger ses interlocuteurs... vraiment pitoyable.
confused Pas compris. De quoi tu parles? Je n'ai rien rajouté!
Citation :
vous les préférez visiblement à Mlle
Morsten
Ca se passe de commentaire...


Quant à ma voix, elle n'est pas aussi élevée que ça, en plus, la multitude de livres, de lourds rideaux et de tentures brodées recouvrant les murs de la pièce font office d'isolant. De plus, vu les arcades datant du 17° siècles et vu que le bâtiment parait contemporain à ces arcades, les cloisons ne sont pas si fines que cela.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poetesecrivains.forum-actif.net
Mlle Morsten

avatar

Messages : 2
Date d'inscription : 14/02/2011
Age : 44
Localisation : Au 1er étage, couloir vert, 3ème porte à droite.

MessageSujet: Re: Bureau de Mlle Morsten.   Ven 18 Fév - 7:41

Mlle Morsten a écouté avec attention la tirade d'Alcide Jolivet. Une fois ce dernier sorti, elle revient à la tâche qu'elle effectuait préalablement à son entrée. Quelques minutes s'écoulent. Enfin, elle porte un point final au dossier assez conséquent qui occupait son bureau, le referme, se lève et va le ranger auprès de quelques autres - certains assez poussièreux - auprès desquels il attendra d'être de quelque utilité à quelqu'un, un jour, peut-être. Elle revient ensuite à sa place afin d'arranger son espace de travail. Enfin, elle se dirige vers la porte, dans l'intention de porter sa réponse à celui qui semble être le rédacteur en chef de l'AnPo - mais n'aura finalement pas besoin d'aller bien loin pour cela. En effet, des bribes de la "conversation" occupant deux confrères journalistes lui parviennent - lorsqu'elle ouvre la porte, Alcide Jolivet termine tout juste sa tirade.

- Bonjour messieurs. J'espère ne pas interrompre une conversation des plus intéressantes, je serais désolée de vous déranger.

Elle les observe quelques instants, puis, face à leur mutisme, se permet de reprendre la parole :

- Apparemment non...

Elle se tourne alors vers Alcide Jolivet :

- J'accepte votre "offre", Monsieur... Alcide Jolivet, c'est bien cela ? Il ne me semble pas que vous vous soyez présenté, et je ne connais donc votre identité que par les propos échangés sur cette Annexe - que j'ai pu quelque peu consultée malgré ma récente venue. Il en va de même pour vous, ajoute-t-elle en se plaçant de manière à pouvoir aussi englober Xunàn Chang dans son champ de vision. Quant à l'affaire en elle-même, je ne suis pas encore instruite de tous les détails. J'en prendrai connaissance dès que possible. Mon travail est certes assez prenant - comme vous l'avez remarqué - mais je pense pouvoir ménager mon temps pour m'occuper de ce cas. Néanmoins...

Elle fait une pause, regarde alternativement Xunàn Chang et Alcide Jolivet avec sévérité de derrière ses lunettes. Elle pince les lèvres puis reprend :

- ... Néanmoins, j'estime qu'avec l'approche des présidentiels, il est étonnant que cette affaire occasionne autant de "bruit" et attire plus l'attention des citoyens qu'elle ne le mérite. Cela les détourne, à mon sens, d'enjeux plus cruciaux. On remarquera que l'accusé lui-même demande à ce que cette affaire soit classée dans les plus brefs délais - ce qui ne signifie évidemment pas qu'il souhaite qu'elle soit "bâclée" sans la moindre once de respect. D'ailleurs, constatez vous-mêmes les conséquences : M. Adolfo Ramirou a dû en arriver à faire un concert de soutien... Mais je ne m'étendrai pas plus sur tout cela, j'ai encore du travail. J'espère avoir bientôt de vos nouvelles, messieurs, et vous souhaite une excellente fin de journée.

Elle ponctue sa dernière phrase en leur serrant à tous deux la main d'un mouvement sec avant de retourner vers son bureau. Mais la main sur la poignée elle se ravise et tournant la tête vers ses interlocuteurs :

- J'oubliais... Veuillez m'excuser mais je n'ai pu empêcher le fait d'entendre quelques de vos dernies propos, avant que de franchir le seuil de ce bureau pour vous parler. Disons que si vous souhaitez avoir de plus amples renseignements sur l'histoire de ce bâtiment, vous savez où me trouver, n'est-ce pas ? dit-elle d'un ton neutre en fixant plus particulièrement Xunàn Chang. Sur ce...

Elle termine son geste, rentre dans son bureau. La porte se referme dans un souffle pareil à un mumure. Le silence s'installe à nouveau, reprend ses droits sur l'interminable couloir d'habitude si peu fréquenté.


Dernière édition par Mlle Morsten le Ven 18 Fév - 7:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xunàn Chang

avatar

Messages : 454
Date d'inscription : 01/10/2010
Age : 37
Localisation : Quelque part, sur les Terres Du soleil Levant

MessageSujet: Re: Bureau de Mlle Morsten.   Ven 18 Fév - 7:51

*N'ayant eu le temps de saluer la demoiselle, Xunàn demande à Jolivet s'il a fini de discuter avec lui, et lui dis que si c'est le cas il aimerait bien manger son plat de spaghettis*

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poetesecrivains.forum-actif.net
Alcide Jolivet

avatar

Messages : 258
Date d'inscription : 01/10/2010

MessageSujet: Re: Bureau de Mlle Morsten.   Ven 18 Fév - 8:17

oh je vous en prie, ne faites pas semblant d'accorder une quelconque importance à mon avis, et partez donc manger vos spaghettis qui vous sont apparemment si chères...

Mlle, je suis vraiment ravi que vous ayez accepté mon offre. Soyez sûr que je saurais me souvenir que vous nous avez tiré d'un fort mauvais pas... Quant au "ramdam" qu'engendre cette affaire... hé bien que voulez-vous? Le peuple a toujours été avide de sang, et il semble que ce pauvre Hara-Kiri constitue une proie des plus alléchantes pour ce public affamé.

Une dernière chose, mes amis m'appellent Alcide, et les autres Mr Jolivet... à vous de voir à quelles catégorie vous souhaitez appartenir mais je vous en prie, plus de "Mr Alcide Jolivet".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xunàn Chang

avatar

Messages : 454
Date d'inscription : 01/10/2010
Age : 37
Localisation : Quelque part, sur les Terres Du soleil Levant

MessageSujet: Re: Bureau de Mlle Morsten.   Ven 18 Fév - 9:22

Citation :
ne faites pas semblant d'accorder une quelconque importance à mon avis
Tout le monde n'est pas comme vous, dans le paraitre... Si je le dit c'est que je le pense.

Sinon je vous rappelle que la porte s'étant fermée derrière Melle Morsten, vous parlez un peu dans le vide...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poetesecrivains.forum-actif.net
Alcide Jolivet

avatar

Messages : 258
Date d'inscription : 01/10/2010

MessageSujet: Re: Bureau de Mlle Morsten.   Ven 18 Fév - 10:20

Xunàn Chang a écrit:
on se permet en jugement de valeur, sommaires, inutiles et subjectifs
Rien à ajouter, je crois...


Citation :
Sinon je vous rappelle que la porte s'étant fermée derrière Melle Morsten, vous parlez un peu dans le vide...

Grrm... hé bien nous n'avons qu'à dire que j'ai écrit un mot et que je l'ai laissé sur la porte, ça vous va?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xunàn Chang

avatar

Messages : 454
Date d'inscription : 01/10/2010
Age : 37
Localisation : Quelque part, sur les Terres Du soleil Levant

MessageSujet: Re: Bureau de Mlle Morsten.   Ven 18 Fév - 12:13

*répondant au mot que l'on lui a laissé sur sa porte (et ayant enfin mangé ses spaghettis)*

J'ai parlé de paraitre et non d'être donc en quoi mes propos sont des jugement de valeurs?
Sommaire, en quoi, mon argument l'est-il? Juste parce-qu'ils sont en désaccord?
Inutile? Est-il inutile d'être franc avec les autres et de ne pas masquer ses propres pensées par de jolie galipette? Et-il inutile de dénoncer le paraitre, pour mettre en valeur ce qui est vraiment?
Subjectif? Oh, je ne m'appuie que sur vos propres paroles, je n'invente pas, vous le démontrez-vous même de la façon la plus innocente et donc la plus objective.
Bien le bonjour, Xunàn Chang.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poetesecrivains.forum-actif.net
Will

avatar

Messages : 282
Date d'inscription : 08/11/2010
Age : 18
Localisation : Annexe.

MessageSujet: Re: Bureau de Mlle Morsten.   Dim 20 Mar - 6:25

Trois milliards d'années plus tard : BIENVENUE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bureau de Mlle Morsten.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bureau de Mlle Morsten.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bureau du maire
» Inauguration du Bureau Haitien du Droit d'Auteur
» Mlle Bergamote ) 1er Cours de Potions
» Le bureau des assignations
» [RP] - Bureau de la direction (demandez messire Liptis)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Annexe :: Agora :: Présentations des citoyens-
Sauter vers: